Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

01/12/2016

J'ai rien à m'mettre !? Nouvelle exposition temporaire

AFFICHE-JAIRIENAMMETTRE_BD.jpgLa Maison écocitoyenne présente depuis quelques jours sa toute dernière production "maison". Intitulée "J'ai rien à m'mettre !? - De la fast-fashion à la mode responsable", elle met en lumière :

- les clés pour comprendre les travers de la mode dans son modèle actuel dominant : la fast-fashion. Empreinte environnementale (agriculture, teinture, transport...), conditions de travail dans l'industrie textile mais aussi comment sont fabriquées les matières que nous portons chaque jour sur notre peau.

- les alternatives qui existent pour une mode "responsable" c'est-à-dire soucieuse de la planète et des personnes. A travers des photos de Bordelais qui sont habillés "autrement", on en apprend plus sur le commerce équitable, la seconde main, le fait maison, le made in France, la création locale, les matières naturelles et recyclées, le luxe mais aussi... la location de vêtements !

Fait maison.JPG

L'exposition propose également de la documentation pour approfondir ses connaissances, des tissus à toucher et tout un panel de vêtements et objets aussi jolis que vertueux.

Et comme pour chacune de nos expositions, tout un programme d'animations est prévu : ateliers pratiques (couture, teinture végétale), projections-débats, rencontres thématiques...

Retrouvez également un carnet d'adresses pour vous donner de nombreuses idées à Bordeaux et sur le web pour faire du shopping "responsable" !


J'ai rien à m'mettre !?
De la fast-fashion à mode responsable
A voir du mardi au dimanche de 11h à 18h. Entrée libre et gratuite.
Jusqu'au 27 août 2017.

30/11/2016

Trois actions girondines pour protéger les abeilles

airbeenbee.pngLe cycle de rencontres La Vie Api ! initié par la Maison écocitoyenne s'est clôturé pour cette année 2016 avec la rencontre "Protection des abeilles : je passe à l'action". L'occasion de mettre en lumière plusieurs actions de notre territoire en faveur de ces pollinisateurs indispensables à notre écosystème.


Didier Destabeaux 
est un Bordelais qui a fabriqué une ruche horizontale pour accueillir des abeilles dans son jardin. Sur son site internet, Ma ruche en ville, il raconte les différentes étapes de son projet et les astuces indispensables pour attirer un essaim. Il a pour ambition de mettre en place des ateliers de montage de ruches urbaines pour les particuliers qui souhaiteraient reproduire cette expérience.
Pour en savoir plus, consultez le dossier de présentation du projet https://indd.adobe.com/view/b99647a6-3478-4103-9d16-06228...

Laurent Cazalet est un apiculteur amateur basé à Mios. Il propose aux particuliers des formations d'une journée pour découvrir les bases de l'apiculture. Actuellement, il monte un réseau d'apiculteurs sur le Bassin d'Arcachon pour mettre en commun des connaissances, expériences, ateliers de construction de ruche...
Pour en savoir plus, rendez-vous sur son site internet Les abeilles de l'Eyre.
 
Claude Bodin est le président de l'association gérant la miellerie collective d'Eysines. Ce projet porté par Bordeaux Métropole vise à encourager l’apiculture de loisirs en mettant à la disposition des adhérents :
– un lieu de partage, d’animation, de rencontres autour de l’abeille,
– un local aménagé et doté de matériel d’extraction,
– un service coopératif qui permet de mettre en commun le matériel apicole utilisé seulement quelques jours dans l’année.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Miellerie collective d'Eysines ou sur la page Facebook.
 
De belles actions qui ne demandent qu'à essaimer !
 

22/11/2016

Rencontre : Quand l’estuaire entre dans la métropole

estuaire-metropole.jpgNouvelle rencontre de notre cycle Science et Développement Durable qui croise les regards d'un chercheur et d'un professionnel de terrain.

L’évolution des sociétés humaines est liée à l’état de leur environnement. On sait que cet  équilibre entre sociétés et écosystèmes a été fragilisé par l’augmentation des terres cultivées, la surexploitation des ressources naturelles, la pollution chimique et l’émergence de nouveaux besoins des consommateurs.

Par sa situation géographique, Bordeaux est au cœur de cette problématique tant l’écosystème fluvial est lié à la vie des Bordelais ! 

Vincent Marquet,  sociologue, chargé de mission «agenda eau» à l’université de Bordeaux témoignera des dernière recherches en la matière. Il échangera avec Lilian Labit, chef de projet du site d'essai SEENEOH qui teste des hydroliennes dans la Garonne au niveau du pont de pierre. 

Rendez-vous ce jeudi 24 novembre, de 18h à 19h30. Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

07/11/2016

Faites des économies d'énergie, d'eau... et d'argent !

faep_2016.jpgFaire des économies, ça vous tente ? Economies d’eau, d’énergie… et d’argent sont au programme du Défi des Familles à énergie positive !

Déjà la 5ème édition de ce défi ludique et terriblement efficace sur la métropole bordelaise ! Chaque année, les participants font le pari de baisser leurs consommations d’au moins 8%. Sans travaux, sans équipement supplémentaire mais avec beaucoup de bon sens et d’astuces…

Afin d’aider les participants à réussir leur pari, un guide de 100 écogestes faciles à reproduire leur est donné ainsi que la possibilité d’utiliser des outils ludiques comme un wattmètre pour mesurer la consommation de leurs appareils ou une caméra thermique pour vérifier les éventuelles pertes de chaleur dans leur logement...

Et ça marche ! Lors de l’édition précédente, l’ensemble des participants a économisé en moyenne 10 % d’énergie et 20 % d’eau, ce qui représente une économie financière d’environ 200 €. Les économies d’énergie réalisées s’élèvent à 26 tonnes de CO2, l’équivalent des émissions d’une voiture qui aurait parcouru sept fois le tour de la terre. Par ailleurs, 1 350 m³ d’eau ont été économisés, soit le volume nécessaire pour remplir près de 8 500 baignoires.

Pendant toute la durée de la période, des réunions d’information (facultatives) avec des experts à la Maison écocitoyenne donnent les astuces indispensables pour mieux gérer sa consommation d’eau et d’énergie.

Que vous viviez seul, en couple, en colocation ou en famille... ou que vous souhaitiez monter une équipe avec vos collègues pour représenter votre entreprise… Tout est possible pour se motiver et faire de belles économies !

Alors… prêt à relever le Défi ? Inscrivez-vous avant le 15 novembre !

INFOS PRATIQUES

Dates du défi : 1er décembre 2016 – 30 avril 2017

Inscriptions sur http://www.familles-a-energie-positive.fr/concours/inscri...

Clôture des inscriptions : 15 novembre

Plus d’infos au 05 24 57 65 23 ou faep@mairie-bordeaux.fr

Enregistrer

25/10/2016

Protection des abeilles : je passe à l’action !

abeilles.jpgLe cycle de rencontres La Vie Api ! continue avec une nouvelle rencontre axée sur la "pratique".

Vous souhaitez contribuer à la protection des abeilles et pollinisateurs mais ne savez pas comment faire ? Plusieurs experts viennent partager leurs expériences :

- Didier Destabeaux, apiculteur amateur ayant construit une ruche horizontale dans son jardin à Bordeaux. Il racontera la démarche naturelle et bienveillante qui lui a permis d'y accueillir un essaim d’abeilles ;

 - Laurent Cazalet de l'association Les Abeilles de Leyre. Apiculteur amateur basé sur le Bassin d'Arcachon, il propose des formations à destination des apiculteurs amateurs et la mise en place d’un réseau d’échanges de pratiques.

- Ces échanges seront animés par Guy de Saint Albin, l'apiculteur préféré de la Maison écocitoyenne, qui témoignera de sa propre expérience.

Nous ferons également un point sur le projet collectif de gestion de Ruches à Eysines (dans le cadre du projet apicole de Bordeaux métropole) avec en objectif la mutualisation de matériel apicole et d’échanges de pratiques.

Venez nombreux apprendre, échanger et passer à l'action pour la biodiversité !

Jeudi 27 octobre à 18h30.
Entrée libre, sans inscription.

 

Renseignements : par téléphone au 05 24 57 65 20, ou par courriel | Mentions légales