Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

11/07/2017

Retour sur les rencontres de l'année

nuit_agroecologie_Maison_ecocitoyenne.jpgEt si vous profitiez de l'été pour (re)voir ou (ré)écouter nos conférences ? Retrouvez ci-dessous notre sélection de conférences et émissions :

Dans le cadre de notre exposition "J'ai rien à m'mettre !? De la fast-fashion à la mode responsable"

** Quand le textile innove (compte-rendu écrit et vidéos)

** Quand la mode se drape d'éthique (compte-rendu écrit, reportages sur le commerce équitable en Afrique et en Asie, et intégralité de la rencontre en audio)

 

Dans le cadre de notre cycle Science et Développement durable :

** Nos cerveaux aussi souffrent de la malbouffe (intégralité de la table ronde en audio et interview vidéos)

** Agro-écologie au vignoble, le champ des possibles (intégralité de la table ronde en audio)

** Revoir les conférences en vidéos : Pesticides, de l'intoxication aux solutions et Santé et Changement climatique.


Et enfin l'intégralité de la conférence d'Ombeline Hoor suite à la sortie de son livre "J'achète moins, je vis mieux" (audio).

 

03/07/2017

A la découverte des îlots de chaleur et de fraîcheur

Sous le terme méconnu d'îlots de chaleur / îlots de fraîcheur se cachent des notions indispensables à connaître en été, surtout en période de canicule.

Un îlot de chaleur urbain (ICU) se manifeste par une augmentation relative des températures en milieu urbain par rapport à la périphérie plus rurale. Augmentation qui peut également se conjuguer avec celle de la concentration des polluants.

On caractérise souvent l’ICU à l’échelle d’une agglomération en parlant d’un « dôme de chaleur » recouvrant la ville mais c’est aussi un phénomène local qui peut varier d’une rue à l’autre au sein même d’une ville.

ilots de chaleur.jpg

Illustration Alexandre Affonso

 

Avec le réchauffement climatique, les ilots de chaleur urbains seront de plus en plus intenses. Pour atténuer ces effets, il est nécessaire d'entretenir et de créer des ilots de fraicheur urbains (IFU) avec des zones d’eau, des parcs et jardins… Grâce à la présence de l’eau et l'évapotranspiration des végétaux, les températures baissent localement.

Récemment, Bordeaux Métropole a proposé une balade à la découverte des îlots de chaleur et de fraîcheur dans la ville pour mieux comprendre ces phénomènes.

29/06/2017

Nos cerveaux aussi souffrent de la malbouffe

 

18817769_10210485274266317_213573526_o.jpgMardi 20 Juin, la Maison écocitoyenne accueillait la conférence « Nos cerveaux aussi souffrent de la malbouffe ». Une rencontre à mi chemin entre colloque et débat scientifique, initiée dans le cadre du cycle Science et Développement Durable, en partenariat avec l’INSERM.

 

Notre alimentation influence directement notre bien être. C’est ce sur quoi s’accordent deux chercheuses et une naturopathe s’intéressant aux liens entre la nutrition et le cerveau.

Au long d’une soirée animée par multiples questions et débats, les trois intervenantes (voir interview ci-dessous) ont mis en avant les mécanismes, les interactions et les substances faisant lien entre notre bien être physique et mental.

 

 


Avec une perspective d’endocrinologue, Daniela Cota (INSERM - Neurocentre Magendie) a dans un premier temps fait état de la complexité des liens entre équilibre physiopathologique et alimentation.
Elle a pu présenter une partie de ses recherches sur les comportements alimentaires et les potentiels traitements métaboliques du diabète et de l’obésité.

La deuxième chercheuse, Sophie Layé (INRA), a quant à elle approfondi les notions d'interactions entre nutrition et santé mentale. En exposant notamment ses recherches sur l’influence de certains nutriments sur les réseaux neuronaux. Ces études dont les résultats corroborent avec des études épidémiologiques mettent en évidence des liens précis entre carences nutritionnelles et pathologies neuropsychiatriques ou déclin cognitif.

Enfin, Catherine Beziat, naturopathe est intervenue pour faire part de son expérience en tant qu’acteur de terrain, avec une vision centrée sur les bons et mauvais apports nutritionnels chez ses patients. Elle a pu détailler les bénéfices d’une médecine qui s’intéresse à l’alimentation et au corps pour traiter de certains troubles psychiques tels que l’hyperactivité.


Un temps de réflexion autour d’une thématique sociétale dans l’ère du temps, à retrouver en libre écoute ci-dessous.


 

Lire aussi, l'interview des deux chercheuses dans le journal Sud Ouest.  

08/06/2017

Nutrition et agro-écologie, deux rencontres à ne pas manquer !

La Maison écocitoyenne propose dans la même semaine deux rencontres qui s'annoncent passionnantes !

18817769_10210485274266317_213573526_o.jpgNos cerveaux aussi souffrent de la malbouffe !

Quand on pense malbouffe, on pense kilos en trop, diabète, risques d'obésité ou de maladies cardio-vasculaires... Mais sait-on que la malbouffe a également des impacts sur le fonctionnement de notre cerveau ? Le sujet est rarement abordé et pourtant, que de conséquences sur notre bien-être !

Rendez-vous le mardi 20 juin à 18h pour une rencontre exceptionnelle entre des chercheurs et une professionnelle de la santé au naturel :
- Daniela Cota, responsable d'équipe "Physiopathologie de l'équilibre énergétique et obésité" à l'Inserm,
- Sophie Layé, directrice du laboratoire NutriNeurO à l'INRA,
- Catherine Castang-Beziat, naturopathe.

Ce débat sera animé par Didier Dubrana, directeur de la communication de l'Inserm Nouvelle-Aquitaine.

> mardi 20 juin à 18h. Entrée libre dans la limite des places disponibles.
L’évènement sur Facebook Nos cerveaux aussi souffrent de la malbouffe           

 


affiche-Nuit-Agroeco.jpgL’agro-écologie au vignoble, le champ des possibles

A l’occasion de la « Nuit de l’Agro-écologie », événement national, chercheurs de l’INRA et viticulteurs invitent le public à découvrir les avancées scientifiques et les pratiques agricoles innovantes qui visent à réduire l’usage des pesticides afin de proposer une viticulture plus durable.

Deux thèmes :
- La lutte biologique au cœur du vignoble
- Les cépages résistants, le raisin du futur ?

> jeudi  22 juin à 18h30. Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.
L’évènement sur Facebook L’agro-écologie au vignoble, le champ des possibles.

 

10/05/2017

Atelier Teinture Nature

Teindre ses vêtements avec des plantes c’est possible, sain et surtout très joli !

Dans le cadre de l’exposition J’ai rien à m’mettre !? nous vous proposons de découvrir deux techniques de teinture au naturel avec Elise Allard, jeune créatrice de la marque Dye another Day.


Première technique : teinture par réserve

Apprenez à reconnaître les plantes « tinctoriales » (plantes dont certaines parties peuvent servir à préparer des colorants et des teintures) et l’utilisation que les hommes en ont fait au cours des siècles.

Dans cet atelier, testez la teinture par réserve à l’aide d’outils (caches en bois, bâtons, ficelles) et de techniques de pliage (en accordéon, en triangles…) sur des tissus teints avec des plantes (peaux d’avocats, pelures d’oignons, eucalyptus).


Teinture_Nature.PNG

 

Deuxième technique : tampons et encre au fer

Fabriquez un livret-herbier des plantes à tanins (aulne, châtaigner, sauge, ronce…) en utilisant divers outils : tampons, cuillère, fourchette, couteau, maillet… et de l’encre au fer.

En vous familiarisant avec l’une ou l’autre de ces techniques, vous comprendrez mieux les avantages de la teinture au naturel pour vous lancer dans vos propres créations !

Prochaines dates :
Dimanche 14 mai à 14h (1ère technique) et 16h (2ème technique)
Mercredi 14 juin à 14h (1ère technique) et 16h (2ème technique)

Atelier parent - enfant à partir de 6 ans, un atelier par binôme.
Les inscriptions individuelles sont également possible.
Gratuit, sur inscription au 05 24 57 65 20.

 

Renseignements : par téléphone au 05 24 57 65 20, ou par courriel | Mentions légales