Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

26/01/2015

Collecte de livres pour enfants

L'école Vaclav Havel de l'écoquartier Ginko (Bordeaux Lac) crée sa bibliothèque. Tout le stock est à constituer à partir de zéro !

Pour proposer un maximum de livres aux enfants, la Maison écocitoyenne vous propose d'apporter les livres dont vous n'avez plus besoin. L'occasion de faire le tri sur vos étagères !

Une sélection sera effectué sur place, et les livres non retenus pour la bibliothèque seront récupérés par Le Livre Vert. Créée en août 2014, cette entreprise d'économie sociale et solidaire propose de remettre en circulation les livres dont les particuliers (et même quelques bibliothèques !) n'ont plus l'utilité. Les ouvrages récupérés sont revendus, et l'entreprise reverse chaque mois 10% de son chiffre d’affaires à des associations qui œuvrent pour le développement durable et l'insertion au niveau local.

Collecte à la Maison écocitoyenne, dimanche 1er février, 14h30 - 17h30

2015 01 16 - collecte de livres 1er février.jpg

Nouvelle expo : REMIX, éclairages sur la transition énergétique

Dès demain et jusqu'à jeudi, Bordeaux accueille les 16èmes Assises nationales de l’énergie, trois jours pour réunir collectivités et entreprises autour des questions relatives à l’énergie de demain.
En décembre, c'est à Paris que se dérouleront les négociations internationales autour du climat dans le cadre de la COP21.

La transition énergétique, thématique d'actualité, cruciale, soulève de nombreuses questions et il est parfois difficile de s'y retrouver. C'est pourquoi, pour sa première exposition temporaire de l'année, la Maison écocitoyenne a voulu proposer quelques "éclairages" sur ce sujet.

edf.jpg
Orang-outan, publicité EDF à voir sur les murs extérieurs de la Maison écocitoyenne jusqu'au 26 avril.



REMIX, une exposition en trois volets


Sur les murs extérieurs de la Maison écocitoyenne, des campagnes de communication internationales, percutantes, en partenariat avec l'association Act Responsable.

La visite se poursuit à l'intérieur de la Maison écocitoyenne avec les chiffres et enjeux de la transition : d'où vient l'énergie que nous consommons ? Qu'en sera-t-il, idéalement, dans quelques décennies ? (infographie signée France Nature Environnement)

Le changement est possible, et se fait dès maintenant : l'Allemagne a d'ores et déjà bien amorcé sa transition ! Avec les explications du Centre d’information et de documentation de l’ambassade d’Allemagne en France (CIDAL), retracez le parcours de nos voisins afin de comprendre comment ils s'y sont pris, quels sont leurs objectifs, et comment envisager une initiative similaire pour la France.

En complément, l'exposition REMIX propose tout un programme d'animations :
- enfant ou adulte, apprenez les éco-gestes à pratiquer pour protéger la planète tout en faisant des économies,
- baladez-vous dans le quartier de la Maison écocitoyenne avec une caméra thermique, et observez les déperditions énergétiques des bâtiments,
- en famille, partez à la découverte des différentes sources d'énergies ou des enjeux du changement climatique avec des ateliers-jeux en équipe.

Dates, horaires et programme complet à retrouver chaque mois sur ce blog. Cliquez ici pour le programme de février.

C'est en "remixant" usages, pratiques, production et distribution, que nous pencherons vers des solutions plus respectueuses de l'environnement !


Jusqu'au 26 avril, entrée libre.

22/01/2015

Venez souffler dans le ballon !

15 000 litres, c'est la quantité d'air que nous respirons chaque jour. Et nous sommes tous responsables de la qualité de ce volume impressionnant !

C'est pourquoi l'AIRAQ a imaginé un cube géant de 2,5 mètres de côté, installé mercredi 21 janvier place Camille Jullian. Jusqu'au samedi 24 janvier, entre 10h et 19h, venez y découvrir et adopter les "5 bonnes Mani'Air", actions simples et concrètes pour améliorer la qualité de l'air.

Airaq-ballons.jpg

Des ballons biodégradables à gonfler, symboles de l'engagement de chacun à agir pour un air plus sain, sont à déposer dans le cube. Vous pouvez aussi participer sur les réseaux sociaux : un post ou un tweet = votre ballon personnalisé !

Cette campagne de sensibilisation se poursuit jusqu'au 7 février, en passant par Bayonne puis Pau. Un tirage au sort sera effectué dans chaque ville et sur le web pour tenter de gagner des vélos électriques.

Plus d'info sur http://jagispourmonair.airaq.asso.fr et sur le site de l'AIRAQ

14/01/2015

Fermeture exceptionnelle

La Maison écocitoyenne sera exceptionnellement fermée samedi 24 janvier.

Elle rouvrira ses portes dimanche 25 janvier à 11h.

Rendez-vous dans le courant de la semaine prochaine pour découvrir le programme de février.

10/12/2014

Rencontre autour des paysans boulangers

berthellot.jpgSe nourrir aujourd'hui est une question difficile. Scandales sanitaires, provenance lointaine des aliments, additifs et conservateurs douteux... bien manger relève parfois du parcours du combattant !

Fort heureusement, des solutions existent depuis longtemps et de nouvelles émergent : marchés de producteurs locaux, AMAP, Ruche qui dit oui, drive fermier... autant d'initiatives qui créent du lien entre producteurs et consommateurs et permettent de savoir ce que l'on mange vraiment.

Toutes ces questions font l'objet d'une étude attentive de la part du mouvement Slow Food (dont nous vous parlions en mai dernier) et de son cycle de rencontres "La nourriture en débat". C'est dans ce cadre que le convivium Slow Food Bords de Garonne vous invite à une rencontre exceptionnelle avec un paysan boulanger le mardi 16 décembre à 18h à la Maison écocitoyenne.

Jean-François Berthellot cultive plus de 200 variétés anciennes de blés, moins allergisantes et qui permettent une palette de pains aux goûts différents. Une expérience unique en Europe ! Du champ à l'assiette, un paysan boulanger est un homme de la terre qui fait du blé, de la farine et du pain. Un travail de chaque instant pour un acte généreux : nourrir l'Humanité. Son témoignage nous invite à reconsidérer notre nourriture en prenant conscience des efforts et du travail qu'elle a nécessité pour arriver jusqu'à nous.

Cette rencontre sera suivie d’une dégustation, une participation est souhaitée à partir de 2 €.

Pour toute demande d'information, n'hésitez pas à consulter le site internet du convivium Slow Food Bords de Garonne ou par mail slowfood.bordsdegaronne@laposte.net

Mardi 16 décembre à 18h.
Entrée libre.

28/11/2014

Les mercredis de la mer, nouveau cycle de projections

Vous aimez l'océan ? Vous avez soif d'aventures et de découvertes ? Tout au long du mois de décembre, la Maison écocitoyenne vous propose d'en prendre plein les yeux avec un nouveau cycle de projections, les mercredis de la mer !

Au mois d'avril dernier, le FILMAR (Festival International du Film de la Mer) s'est tenu à Hendaye. En exclusivité à Bordeaux, en partenariat avec Iffwater, la Maison écocitoyenne propose la projection gratuite de 3 films primés dans la sélection.

Des images d’une beauté exceptionnelle, des aventures palpitantes, et la preuve, s’il en fallait une, que la mer, bien que puissante et mystérieuse, mérite notre plus grande attention.

mercredis-mer-MaisonEcocitoyenne.jpg

Au programme :

Au Cœur de la tempête
Un film de Nicolas Cennac et Jerôme Mignar

Tempêtes, cyclones, ouragans : du Golfe de Gascogne à l'Afrique du Sud, en passant par les Mers du Sud et les Etats-Unis, nombreux sont ceux qui ont croisé, combattu ou même recherché ces phénomènes climatiques exceptionnels. Sauveteurs, capitaines au long cours, chasseurs d'ouragan, navigateurs, chacun se prépare à sa manière à affronter les éléments.

Tempête polaire - En 2006, dans le cadre du programme Damoclès, le voilier polaire Tara se laisse volontairement emprisonner par la banquise afin de mesurer la fonte des glaces dans l'océan Arctique. A bord, huit volontaires de différentes nationalités, prêts à braver le danger pendant huit mois…

Grand prix JUMEUX D’or (97 mn)
Mercredi 3 décembre à 18h


********************************************************************


Opération Lune – L’épave cachée du roi-soleil
Un film de Pascal Guérin et Herlé Jouon

Plongée au large de Toulon sur l’épave de la Lune, vaisseau amiral de Louis XIV : une enquête archéologique exceptionnelle menée par Michel L’Hour, archéologue sous-marin et directeur du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (Ministère de la Culture et de la Communication).
Prix du meilleur scénario (85 mn.)

Mercredi 10 décembre à 18h.



********************************************************************

Le Piège blanc 
Un film de Thierry Robert

Le piège blanc vous entraine sur la côte Est du Groenland aux côtés d'Alban Michon (spécialiste de plongée sous glace) et Vincent Berthet (caméraman habitué des expéditions polaires). 1000 kms de kayak au large de cette côte, la plus désertique du Groenland. Bravant des conditions climatiques extrêmes, les deux amis nous transportent dans un autre univers. Ils entament cette expédition polaire de plongée sous-marine à la fin de l'été arctique 2012 et y mettent fin au début de l'hiver. Une très belle aventure humaine, un vrai suspense digne d’une grande fiction.
Grand prix hors catégorie 110 mn.

Mercredi 17 décembre à 18h.

Tous ces films seront projetés gratuitement, en accès libre, soyez bien à l'heure pour avoir une place !

27/11/2014

"Ecriture blanche" - Ensemble, faisons le point !

Éclairer, c'est le mot qui figure en braille depuis quelques jours sur la toiture de la Maison écocitoyenne. C'est en affichant ces pastilles rondes qu'elle collabore au projet "Écriture blanche" de Stéphane Ortega qui s’installe dans l’agglomération bordelaise et au-delà. Chacun des 150 lieux impliqués a choisi un mot clé pour symboliser sa mission.

 

P1060779.JPG

 

Pourquoi éclairer ? Pour toutes les notions que cela implique : éclairer les citoyens sur les comportements éco-responsables, informer sur les économies d'énergie mais aussi partager cette flamme qui nous anime !

Du 1er au 7 décembre 2014, l'apiculteur et artiste Stéphane Ortega signe ce projet de sensibilisation au handicap initié par l’espace Diderot de la Bibliothèque municipale de Bordeaux, porté avec la participation active de divers lieux dont la Maison écocitoyenne.

L’artiste a choisi de contaminer l’agglomération en diffusant, sous forme de stickers, un abécédaire en braille visuel, de chacune des lettres de l’alphabet et des plusieurs mots, qui placeront les publics voyants, malvoyants et non-voyants au même niveau de lecture.


Vous verrez comment l’écriture braille semble avoir toujours appartenu aux structures !

 sans-titre.png

 
Le but de ce projet collaboratif de sensibilisation aux différences de langage, d’appréhension et de communication, est de mobiliser tous les publics autour d’un message de tolérance.


Venez, donc, participer aux rendez-vous des partenaires de l’événement !
A l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, le 3 décembre 2014, le projet "Ecriture blanche" s’installera dans plus de 150 endroits.


Quelques mots du projet: Couleur Jouer Agir Miroir Page blanche Lier Explorer Rencontrer Sourire Imaginer Cultiver Résister Se connecter Partager Voyager...

Conservatoire_2.jpg

PJJ_3.jpg

monsejour_1.jpg


Liste des lieux participants au projet sur http://stephaneortega.fr/2014_ecriture_blanche.php

24/11/2014

Réduisons nos déchets !

Du 22 au 30 novembre 2014, c'est la 6ème édition de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD).

Le but de cette initiative, inscrite dans le cadre de la campagne nationale sur la réduction des déchets, est de promouvoir la mobilisation des individus, des associations, des entreprises et des établissement scolaires pour organiser partout en France des actions de sensibilisation à la gestion durable des ressources et la réduction des déchets.

Cette année le nombre d'actions labellisées seulement en France seront de 2841, tandis qu'au niveau européen on aurait près de 12 000 actions dans plus de 23 pays !
Et tout ça le temps d'une semaine !


La meilleure façon de gérer ses déchets c'est de ne pas les produire et pour ça la prévention est essentielle, en faisant des choix de production et de consommation plus responsables. On doit alors apprendre à produire mieux, à consommer mieux et à prolonger la vie des produits.

sans-titre 2.png


Les stratégies de réemploi des produits et de recyclage des matériaux sont toujours au centre de l'activité de la Maison écocitoyenne de Bordeaux où, chaque mois, les ateliers Au bout du fil et Roue Libre vous invitent à recycler les matériaux et à réemployer les produits d'une nouvelle façon avec l'objectif de réduire les déchets en s'amusant. Par exemple, vous pouvez créer des accessoires à partir de chambres à air ou apprendre à effectuer vous-mêmes les petites réparations nécessaires à votre vélo pour prolonger sa durée de vie.


Autre source de déchets possible : l'alimentation. Le gaspillage alimentaire représente une très grande perte des ressources comme l'eau, l'énergie, le travail... A ce propos, la Maison écocitoyenne, avec son exposition " Les yeux plus gros qu’le ventre " du 9 mai au 31 août 2014, a ouvert le débat pour découvrir de nouvelles pratiques pour lutter contre les mauvaises habitudes de consommation où que vous soyez : chez vous, à la cantine, au restaurant et pendant vos courses.

Cette exposition est désormais sur les routes de Gironde, par exemple au collège Claude Massé d'Ambarès cette semaine.

Affiche-Expo-Gaspillage-Alimentaire-Maison-ecocitoyenne.jpg


Maintenant, il faut continuer dans le même parcours en participant aux activités proposées dans le cadre de la SERD 2014.

Tous ensemble luttons pour réduire nos déchets !

Plus d'info sur reduisonsnosdechets.fr

Article écrit par Giacomo, étudiant italien stagiaire à la Maison écocitoyenne

20/11/2014

La Boîte à lire de la Maison écocitoyenne - Faisons circuler la culture!

 

Choisissez le livre, le magazine ou le journal qui vous intéresse et prenez-le ! 

Après son lancement à Bordeaux en 2010 dans le quartier Saint-Michel, la "boîte à lire" a essaimé dans l'ensemble de la ville. Plus de 20 boîtes du même type, application originale du phénomène mondial de "book crossing", permettent aux promeneurs de trouver de nouvelles idées de lecture ou de déposer les magazines et livres qu'ils ont déjà lus.

 

boite-lire-bordeaux.jpg

 

La Boîte à Lire placée devant la Maison écocitoyenne, contient déjà beaucoup de livres et des magazines. Faisons donc circuler la culture, c'est gratuit ! Comme la Maison écocitoyenne, les boîtes sont elles-mêmes 100% écologiques, fabriquées par les services de la Ville de Bordeaux avec du bois non traité. 

La Bibliothèque participe aussi à leur alimentation, mais c'est surtout l'activité dès personnes qui donne un équilibre à ce projet géré par l'association 5 de Cœur et la Direction des Parcs et Jardins. Lorsqu'un livre est donné, il est marqué d'un signe pour ne plus être vendu. Le livre alors peut commencer une nouvelle vie grâce à la boîte à lire. Une bonne idée pour la planète mais surtout pour nos esprits !

 

P1060707.JPG

 

La boite à lire est accessible aux personnes à mobilité réduite.


Pour tous renseignements,  veuillez contacter la Direction des Parcs, Jardins et des Rives (05 56 10 32 75).

+ d'infos sur bordeaux.fr

 

Article écrit par Giacomo, étudiant italien stagiaire à la Maison écocitoyenne 

12/11/2014

La Maison écocitoyenne fête ses 4 ans !

L’idée de ce lieu ressource est né en 2008 de la première concertation de la Ville avec ses habitants. Un constat à l’époque : pas facile de trouver les bonnes informations pour mieux comprendre les enjeux climatiques et renforcer sa fibre écocitoyenne.

Pour y remédier, le projet d’un lieu vivant et animé s’est dessiné. Le choix s’est porté sur une éco-réhabilitation plutôt qu’une construction neuve. Le bâtiment en lui-même est donc porteur de solutions pour rénover son habitation. Après 18 mois de gros travaux, la Maison écocitoyenne a ouvert le 7 octobre 2010.

La vidéo ci-dessous présente les étapes de l'éco-réhabilitation du bâtiment.


De la conception à la réalisation de la Maison... par villedebordeaux


Que de chemin parcouru depuis l'ouverture !
-    plus de 100.000 visiteurs accueillis
-    plus de 350 événements organisés chaque année : ateliers pratiques, accueil d'écoliers, débats, projections, expos...
-    de nombreux partenaires, occasionnels ou récurrents, issus du tissu local associatif, institutionnel ou entrepreneurial,
-    des cycles de rencontres : énergie, qualité de l’air, science et DD, abeilles…
-    plus de 5.000 fans sur Facebook, plus de 2.000 abonnés sur Twitter… une communauté qui grandit de jour en jour !

facade_MEC.jpg


Vous n’êtes encore jamais venu ? Sachez qu’à la Maison écocitoyenne vous pouvez :
- visiter un bâtiment éco-rénové, observer et piocher des idées à reproduire dans votre habitation
- obtenir un avis d’expert sur vos travaux ou votre consommation d’énergie (Espace Info Energie, sur rendez-vous)
- trouver des réponses à vos questions dans les brochures ou livres en libre accès
- participer à un atelier « pratique » : fabrication de produits ménagers écologiques, couture, réparation de vélo, décryptage de logos, herboristerie…
- feuilleter une revue (Terra Eco, Valeurs vertes, Kaizen…) ou un livre tranquillement installé dans un pouf
- parcourir l’exposition permanente : Habitat écologique, Ecocitoyenneté au quotidien, Milieux naturels en Aquitaine…
- …et revenir chaque trimestre pour une nouvelle exposition temporaire !

Maison écocitoyenne


Le mot de la directrice

La Maison écocitoyenne est un lieu unique, en mouvement permanent.
4 ans déjà pour prendre sa place, s’installer, proposer, se faire connaître et produire pour mieux transmettre. Les années filent avec l’intensité de l’intérêt que nous portons à notre mission, convaincus qu’ensemble nous pouvons faire avancer les choses, redonner du sens à nos actions individuelles, collectives au service de TOUS les publics.
La Maison écocitoyenne est un outil précurseur car elle fédère et agrège les talents et les bonnes pratiques du terrain ; elle ne se substitue pas aux compétences des spécialistes et des acteurs engagés mais les met en lumière afin de créer l’émulation, la stimulation, la mise en relation et l’envie d’agir localement. Le changement n’est pas contraignant mais source de partage et d’idées nouvelles qui foisonnent vers une société plus respectueuse de l’environnement et des hommes.
La Maison écocitoyenne de Bordeaux, chaque jour, déploie son énergie au cœur de cette dynamique…

Constance Deveaud 



 

Renseignements : par téléphone au 05 24 57 65 20, ou par courriel | Mentions légales