Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

08/06/2017

Nutrition et agro-écologie, deux rencontres à ne pas manquer !

La Maison écocitoyenne propose dans la même semaine deux rencontres qui s'annoncent passionnantes !

18817769_10210485274266317_213573526_o.jpgNos cerveaux aussi souffrent de la malbouffe !

Quand on pense malbouffe, on pense kilos en trop, diabète, risques d'obésité ou de maladies cardio-vasculaires... Mais sait-on que la malbouffe a également des impacts sur le fonctionnement de notre cerveau ? Le sujet est rarement abordé et pourtant, que de conséquences sur notre bien-être !

Rendez-vous le mardi 20 juin à 18h pour une rencontre exceptionnelle entre des chercheurs et une professionnelle de la santé au naturel :
- Daniela Cota, responsable d'équipe "Physiopathologie de l'équilibre énergétique et obésité" à l'Inserm,
- Sophie Layé, directrice du laboratoire NutriNeurO à l'INRA,
- Catherine Castang-Beziat, naturopathe.

Ce débat sera animé par Didier Dubrana, directeur de la communication de l'Inserm Nouvelle-Aquitaine.

> mardi 20 juin à 18h. Entrée libre dans la limite des places disponibles.
L’évènement sur Facebook Nos cerveaux aussi souffrent de la malbouffe           

 


affiche-Nuit-Agroeco.jpgL’agro-écologie au vignoble, le champ des possibles

A l’occasion de la « Nuit de l’Agro-écologie », événement national, chercheurs de l’INRA et viticulteurs invitent le public à découvrir les avancées scientifiques et les pratiques agricoles innovantes qui visent à réduire l’usage des pesticides afin de proposer une viticulture plus durable.

Deux thèmes :
- La lutte biologique au cœur du vignoble
- Les cépages résistants, le raisin du futur ?

> jeudi  22 juin à 18h30. Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.
L’évènement sur Facebook L’agro-écologie au vignoble, le champ des possibles.

 

10/05/2017

Atelier Teinture Nature

Teindre ses vêtements avec des plantes c’est possible, sain et surtout très joli !

Dans le cadre de l’exposition J’ai rien à m’mettre !? nous vous proposons de découvrir deux techniques de teinture au naturel avec Elise Allard, jeune créatrice de la marque Dye another Day.


Première technique : teinture par réserve

Apprenez à reconnaître les plantes « tinctoriales » (plantes dont certaines parties peuvent servir à préparer des colorants et des teintures) et l’utilisation que les hommes en ont fait au cours des siècles.

Dans cet atelier, testez la teinture par réserve à l’aide d’outils (caches en bois, bâtons, ficelles) et de techniques de pliage (en accordéon, en triangles…) sur des tissus teints avec des plantes (peaux d’avocats, pelures d’oignons, eucalyptus).


Teinture_Nature.PNG

 

Deuxième technique : tampons et encre au fer

Fabriquez un livret-herbier des plantes à tanins (aulne, châtaigner, sauge, ronce…) en utilisant divers outils : tampons, cuillère, fourchette, couteau, maillet… et de l’encre au fer.

En vous familiarisant avec l’une ou l’autre de ces techniques, vous comprendrez mieux les avantages de la teinture au naturel pour vous lancer dans vos propres créations !

Prochaines dates :
Dimanche 14 mai à 14h (1ère technique) et 16h (2ème technique)
Mercredi 14 juin à 14h (1ère technique) et 16h (2ème technique)

Atelier parent - enfant à partir de 6 ans, un atelier par binôme.
Les inscriptions individuelles sont également possible.
Gratuit, sur inscription au 05 24 57 65 20.

24/04/2017

[Retour] La fabrique du citoyen : Quand la mode se drape d’éthique

Dans le cadre du cycle de rencontres « La fabrique du citoyen » initié par la Bibliothèque de Bordeaux, la Maison écocitoyenne accueillait jeudi 13 avril une soirée d’échange autour des impacts positifs du commerce équitable dans le textile. Une occasion de revenir aux enjeux fondamentaux de la production à la consommation.

En lien avec l’exposition « J’ai rien à m’mettre !? », cette rencontre a permis de mettre en lumière des projets positifs et humanistes, grâce aux intervenants présents :

 

rumah gare.PNG

Une tisseuse du projet communautaire de Rumah Gare en Malaisie

Lire la suite...

 

12/04/2017

Mobilité alternative : optez pour l’autopartage !

yea.PNGVous les voyez souvent, mais les avez-vous-déjà essayées ? Les voitures en libre-service sont sans doute LE mode de transport de demain ! Mises à disposition par des particuliers ou des entreprises, elles permettent d’assurer des déplacements sans utiliser de véhicule personnel. A l’heure où posséder une voiture en ville coûte cher (3300 à 8500 euros par an en moyenne), l’auto-partage semble s’imposer comme l’alternative la plus écologique et économique pour des trajets courts.


A Bordeaux, le pionnier de l’auto-partage, Citiz, propose un nouveau service : Yea ! Celui-ci propose des solutions plus flexibles pour les usagers :
- réserver un véhicule en instantané et près de soi grâce à l’appli mobile et son service de géolocalisation,
- l’utiliser pour une durée illimitée,
- le déposer n’importe où dans Bordeaux intra-muros (quand l’auto-partage classique nécessite des stations dédiées).

Le tarif de ce nouveau service inclut l’assurance, le stationnement, l’entretien et un service d’assistance 24h/24h. En s’abonnant, l’utilisateur s’engage à réduire ses coûts et son impact écologique, mais aussi à faire un geste communautaire ! Pourquoi posséder une voiture qui reste à l’arrêt en moyenne 90% du temps ?

A Bordeaux, déjà plus de 5 000 personnes pratiquent l’auto-partage (tous services confondus.) Alors pourquoi pas vous ?

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site http://yea.citiz.coop/

05/04/2017

Quand le textile innove

Dans le cadre de son exposition J’ai rien à m’mettre !? De la fast-fashion à la mode responsable, la Maison écocitoyenne a récemment organisé une rencontre autour de l’innovation dans le textile.

Au programme une sélection de portraits vidéo de 2 minutes issus de la communauté des pionniers Shamengo. Des vidéos réalisées par l’équipe de Catherine Berthillier, porteuse du projet de Villa Shamengo à Bordeaux.

Et en écho à ces pionniers du monde entier, le témoignage de créateurs et entrepreneurs locaux qui ont fait de l’innovation dans le textile leur cheval de bataille !

Lire la suite...

chaussures_veganes_minuit_sur-terre.jpg

Les chaussures véganes (sans cuir animal) de Minuit sur Terre, jeune marque bordelaise ont été présentées pendant la soirée.

 

 

Renseignements : par téléphone au 05 24 57 65 20, ou par courriel | Mentions légales