Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

16/01/2012

Décibels en tête : mesurer en direct les décibels de son MP3

décibels,expositionLa Maison écocitoyenne vous propose de tester la « tête acoustique » jusqu'au 3 février. Si cette tête paraît bien austère, c'est qu'elle sert en quelque sorte de mannequin "crash test" pour vos oreilles !

L'exercice est simple : posez vos écouteurs de MP3 (ou autre) sur les oreilles en silicone de cette tête (deux coupleurs acoustiques simulant le comportement du conduit), réglez le niveau sonore de vos écouteurs à son niveau habituel (sans tricher ^^)... puis laissez parler la machine :
- vert : en dessous de 80 dB = tout va bien
- orange : de 80 à 100 dB = attention au temps d'écoute
- rouge : au dessus de 100 dB = attention danger !

Un ensemble de filtres complète la tête acoustique, en vous faisant entendre différents acouphènes (sifflements), l’un des risques auquel s’exposent ceux qui écoutent à des niveaux sonores trop élevés.

La "tête acoustique" a été gracieusement prêtée par l'ESEO, grande école d'ingénieurs à Angers.

L’ESEO a notamment reçu du Conseil national du bruit (CNB) le prix DECIBEL d’OR 2011 / Catégorie Prévention et sensibilisation pour la tête acoustique et les opérations de sensibilisation menées.

09/01/2012

Décibels en tête : c'est quoi pour vous le "bruit" ?

Du 10 janvier 2012 au 25 mars 2012, l'exposition Décibels en tête invite à découvrir notre univers sonore pour mieux préserver notre capital d'audition.
Nous avons interrogé des Bordelais et Bordelaises lors d'un micro-trottoir pour connaître leurs sentiments par rapport au bruit, qu'il soit agréable ou désagréable. Réactions :



Les Bordelais face à leurs bruits par villedebordeaux

Et vous, quels sont les bruits qui marquent votre quotidien ? 

Décibels en tête : la Maison écocitoyenne fait son bruit

décibels.jpgLancement demain de "Décibels en tête", une exposition de sensibilisation à l’impact de notre environnement sonore.

Ludique et interactive, elle introduit une série d’expositions thématiques ponctuelles dédiées à l’environnement. Elle s'accompagne d’animations pour tous les publics, en particulier la jeunesse, avec le concours de plusieurs associations.
Le tout dans une exigence d’éco-conception (modules ré-utilisables pour les prochaines expositions, matériaux et éclairage respectueux de l’environnement, panneaux en bois non traité, lampes basse consommation…)

Un programme pédagogique, ludique et interactif pour tous les publics et tous les âges

Le scénographe Cédric Martineaud a conçu une découverte toute en rondeur autour de 5 modules dont le cercle décrit notre moi intime pour s’élargir sur notre environnement, proche et plus lointain.

Au cœur de la Maison écocitoyenne, un module géant trône pour illustrer l’échelle des décibels. Le public circule autour de l’espace central pour découvrir son anatomie, le processus physique du système auditif, les "maladies du bruit", et en partie intérieure, celui-ci s’immerge dans une bulle sensorielle gonflée par l’émotion des bruits « caresse », puis dans les bruits de la ville…un espace où le bruit fait partie intégrante de notre vie.

L’exposition s’articule autour d’un programme pédagogique, ludique et interactif illustré par une recherche sonore tour à tour envoûtante ou insupportable, où le public teste son système auditif par des quizz et des démonstrations empruntées à des experts. Cette scénographie est une manière d’aborder les différentes notions du bruit et d’aider les visiteurs à comprendre que chacun dispose d’un capital d’audition fait de cellules qui ne se régénèrent pas.

Cible n°1 de cette expo : les jeunes, qui subissent des traumatismes acoustiques irréversibles, notamment en écoutant de la musique amplifiée et en gardant trop longtemps leurs écouteurs.

...Nous vous en dirons plus sur cette exposition dans les jours qui viennent, restez à l'écoute !

Plus d'infos sur bordeaux.fr

Anh Doi, images de vie

photographie,vietnam,exposition,imageEn mai dernier à la Maison écocitoyenne, la photographe Gäelle Hamalian-Testud nous faisait partager la beauté du Mékong. L'aventure dans les contrées vietnamiennes se poursuit à travers une nouvelle exposition "Anh Doi, images de vie" au Pôle culturel et sportif du Bois fleuri à Lormont du 14 janvier au 18 février 2012.

Vernissage de l'exposition le samedi 14 janvier 2012 à 17h.

Retrouvez toute l'actualité de Gäelle Hamalian-Testud sur son blog.

13/12/2011

L'événement du mois

abeille.jpgTrois rendez-vous à ne pas manquer pour les amis de l'abeille :
- une exposition "abeille, sentinelle de l'environnement" de l'union nationale de l'apiculture française
- la projection du film " Frelon asiatique : le loup dans la bergerie" de Zoé Delépine
- une dégustation des produits de la ruche en partenariat avec la boutique Famille Mary
Plus d'infos sur bordeaux.fr

 

Renseignements : par téléphone au 05 24 57 65 20, ou par courriel | Mentions légales