Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

12/04/2017

Mobilité alternative : optez pour l’autopartage !

yea.PNGVous les voyez souvent, mais les avez-vous-déjà essayées ? Les voitures en libre-service sont sans doute LE mode de transport de demain ! Mises à disposition par des particuliers ou des entreprises, elles permettent d’assurer des déplacements sans utiliser de véhicule personnel. A l’heure où posséder une voiture en ville coûte cher (3300 à 8500 euros par an en moyenne), l’auto-partage semble s’imposer comme l’alternative la plus écologique et économique pour des trajets courts.


A Bordeaux, le pionnier de l’auto-partage, Citiz, propose un nouveau service : Yea ! Celui-ci propose des solutions plus flexibles pour les usagers :
- réserver un véhicule en instantané et près de soi grâce à l’appli mobile et son service de géolocalisation,
- l’utiliser pour une durée illimitée,
- le déposer n’importe où dans Bordeaux intra-muros (quand l’auto-partage classique nécessite des stations dédiées).

Le tarif de ce nouveau service inclut l’assurance, le stationnement, l’entretien et un service d’assistance 24h/24h. En s’abonnant, l’utilisateur s’engage à réduire ses coûts et son impact écologique, mais aussi à faire un geste communautaire ! Pourquoi posséder une voiture qui reste à l’arrêt en moyenne 90% du temps ?

A Bordeaux, déjà plus de 5 000 personnes pratiquent l’auto-partage (tous services confondus.) Alors pourquoi pas vous ?

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site http://yea.citiz.coop/

07/11/2016

Faites des économies d'énergie, d'eau... et d'argent !

faep_2016.jpgFaire des économies, ça vous tente ? Economies d’eau, d’énergie… et d’argent sont au programme du Défi des Familles à énergie positive !

Déjà la 5ème édition de ce défi ludique et terriblement efficace sur la métropole bordelaise ! Chaque année, les participants font le pari de baisser leurs consommations d’au moins 8%. Sans travaux, sans équipement supplémentaire mais avec beaucoup de bon sens et d’astuces…

Afin d’aider les participants à réussir leur pari, un guide de 100 écogestes faciles à reproduire leur est donné ainsi que la possibilité d’utiliser des outils ludiques comme un wattmètre pour mesurer la consommation de leurs appareils ou une caméra thermique pour vérifier les éventuelles pertes de chaleur dans leur logement...

Et ça marche ! Lors de l’édition précédente, l’ensemble des participants a économisé en moyenne 10 % d’énergie et 20 % d’eau, ce qui représente une économie financière d’environ 200 €. Les économies d’énergie réalisées s’élèvent à 26 tonnes de CO2, l’équivalent des émissions d’une voiture qui aurait parcouru sept fois le tour de la terre. Par ailleurs, 1 350 m³ d’eau ont été économisés, soit le volume nécessaire pour remplir près de 8 500 baignoires.

Pendant toute la durée de la période, des réunions d’information (facultatives) avec des experts à la Maison écocitoyenne donnent les astuces indispensables pour mieux gérer sa consommation d’eau et d’énergie.

Que vous viviez seul, en couple, en colocation ou en famille... ou que vous souhaitiez monter une équipe avec vos collègues pour représenter votre entreprise… Tout est possible pour se motiver et faire de belles économies !

Alors… prêt à relever le Défi ? Inscrivez-vous avant le 15 novembre !

INFOS PRATIQUES

Dates du défi : 1er décembre 2016 – 30 avril 2017

Inscriptions sur http://www.familles-a-energie-positive.fr/concours/inscri...

Clôture des inscriptions : 15 novembre

Plus d’infos au 05 24 57 65 23 ou faep@mairie-bordeaux.fr

Enregistrer

17/10/2016

Enquête sur les sons de la métropole bordelaise

Quels sont les sons caractéristiques de notre territoire ?
Quels sont ceux qui vous sont les plus familiers ?
Ceux que vous préférez ou détestez ?

Jusqu’au 30 novembre, participez au questionnaire du Conseil de développement durable de Bordeaux Métropole (C2D) et partagez-le afin de recueillir le plus d’expériences possible ! Grâce à vous, l’identité sonore du territoire métropolitain émergera et des actions publiques et citoyennes pourront voir le jour.

Cliquez ici pour remplir le questionnaire.

 

11/09/2015

Pour la rentrée, bougez malin !

Village mobilité.png

 

Les 13 et 14 septembre, Bordeaux Métropole vous invite à (re)découvrir comment bouger malin dans l'agglomération tout en prenant soin de votre santé, de votre porte-monnaie et de l'environnement. Vélo, marche, bus, tram, co-voiturage, autopartage… les solutions sont nombreuses, simples et innovantes. Venez vous en assurer durant ces 2 jours en participant aux conférences, ateliers pratiques et démonstrations diverses !

 

Seuls deux ateliers sont sur inscription obligatoire : la Conférence du Professeur Couzigou et la balade à vélo "la Boucle des Ponts".

Conférence du Professeur Couzigou  

On le sait, le vélo, c’est bon pour la santé. Mais qu’est-ce que cela signifie vraiment ? Patrice Couzigou, docteur au service d'hépatogastroentérologie du CHU de Bordeaux et professeur de médecine à l'université Victor-Segalen-Bordeaux II revient sur tous les bienfaits physiques de ce mode de transport si prisé des Bordelais (Bordeaux est Guidon d’or 2014).

Lundi 14 septembre, à 12h30 à l'Auditorium de Cap Sciences.

La Boucle des Ponts
 
Cette échappée à vélo vous emmène à la découverte de lieux aussi insolites que beaux. Empruntant les 6,7km de pistes cyclables qui relient le pont Chaban-Delmas au pont de Pierre, vous découvrirez sous un nouveau jour la place Stalingrad, le miroir d’eau, la gare d’Orléans ou encore le cimetière marin et profiterez de l'un des meilleurs points de vue de Bordeaux pour admirer l'architecture des façades de la rive droite (classées au patrimoine mondial de l'UNESCO) !

Lundi 14 septembre, de 12h45 à 13h30
 

Programme détaillé, renseignements et inscription sur http://www.bordeaux-metropole.fr/actualite/bougez-malin

Le Village de la mobilité, les 13 et 14 septembre, de 10h à 19h, entre le Quai de Bacalan et Garonne, face à la station de tram "Bassins à flot"

20/08/2015

Balade sur les traces de la révolution paysagère de la ville de Bordeaux

Depuis la Maison écocitoyenne jusqu’au Parc aux Angéliques, l’association Percevoir vous emmène samedi 29 août à la découverte de la Garonne et de ses berges durant une balade de 3h. Identification des végétaux et de leurs milieux, lecture des paysages naturels et urbains,… grâce aux ateliers qui rythmeront le parcours, les projets paysagers qui font aujourd’hui la renommée des deux rives bordelaises n’auront plus aucun secret pour vous. 

La balade commence ainsi. Pendant que vous observerez la Garonne, l’histoire du fleuve vous sera contée. Vous découvrirez comment les Bordelais ont réussi progressivement à dompter ses courants et à contourner cette barrière naturelle qui se dressait entre les habitants de la rive droite et ceux de la rive gauche.

Au fur et à mesure du récit, vous reviendrez sur le réaménagement des quais mené dans les années 2000 par le paysagiste Michel Corajoud (mise en place du tramway, construction du Miroir d’eau,…).

Puis, vous vous arrêterez sur la manière dont la ville de Bordeaux parvient aujourd’hui à s’approprier la Garonne, en favorisant notamment l’émergence d’un cadre le plus naturel possible sur ses berges.

 

432.jpg

La place de la Bourse avant l’intervention de Michel Corajoud - ©Jérémie Buchholtz

percevoir.JPG

Avant le Jardin des Lumières, un parking occupé le Quai Richelieu - ©Jérémie Buchholtz

 

La balade se poursuit rive droite, au Parc aux Angéliques. La vue, le toucher et l’odorat seront ici des atouts précieux pour apprendre à identifier la famille des végétaux qui vous entoureront.

parcauxangeliques_1.JPG

Le Parc aux Angéliques, rive droite - ©www.bordeaux.fr

 

Enfin, le parcours s’achèvera sur le ponton Yves Parlier d’où vous aurez une vue panoramique sur la rive gauche. De cet agréable point de vue offert sur la ville, vous pourrez admirer et comprendre l’œuvre de Michel Corajoud du plus visible au plus imperceptible, de la mise en valeur du patrimoine architectural au choix et à la hauteur des végétaux implantés sur les berges.



Samedi 29 août, de 10h à 13h
Balade de 3h, départ de la Maison écocitoyenne, arrivée rive droite au Parc aux Angéliques.
Gratuit, sur inscription au 05 24 57 65 20 ou sur maisoneco@mairie-bordeaux.fr

19/08/2015

Des travaux de rénovation à portée de mains

P1070492.JPGDeux bornes numériques ont rejoint les allées de la Maison écocitoyenne. Jusqu’à mi-octobre, ce dispositif expérimental testé par Bordeaux Métropole permettra d’évaluer gratuitement les performances énergétiques de votre logement. En quelques clics, découvrez comment réduire simplement votre facture d’énergie et quelles sont les aides financières dont vous pouvez bénéficier.

Un diagnostic gratuit, rapide et complet

Pendant deux mois, un logiciel de simulation énergétique est en test à la Maison écocitoyenne. Conçu comme un véritable guide personnalisé, il détecte tout ce que vous pouvez optimiser dans votre logement, liste les travaux de rénovation qui seraient les plus adaptés ainsi que leurs coûts et, surtout, le montant des aides financières disponibles.
Ainsi, peu d’entre nous le savent mais les dispositifs mis en œuvre pour vous accompagner et vous soutenir dans vos projets d’économies d’énergie sont nombreux : crédit d’impôt, certificats d’économies d’énergie, TVA à 5,5 %, aides régionales, aides de l’ANAH, prêt à taux zéro,…

Pour obtenir le diagnostic énergétique de votre logement il vous suffira de quelques minutes, le temps de répondre à une série de questions relatives aux caractéristiques de votre logement (superficie, étage ou RDC, chauffage au gaz ou à l’électricité,…). Vous recevrez votre bilan par mail et pourrez, ensuite, profiter des simulations de travaux et des éco-astuces proposés par le logiciel.

Et si la préparation de votre saison de chauffe figurait aussi dans vos bonnes résolutions de rentrée ?

En test jusqu’à mi-octobre. Gratuit, en accès libre

N.B : il est conseillé d’accompagner ce bilan énergétique d’un rendez-vous avec un conseiller Info Energie. Renseignements à l’accueil de la Maison écocitoyenne.

22/07/2015

Cap sur la COP 21 !

UECDD2015.jpgLes 25 et 26 août 2015, l'Université d'été de la communication pour le développement durable investit le Marché des Douves de Bordeaux fraîchement rénové. Cette rencontre organisée par ACIDD (Association Communication et Information pour le développement durable), en partenariat avec le Comité 21 et  l’ADEME invite le public à réfléchir sur les leviers d'action de la communication et des médias pour accompagner le changement vers une société plus respectueuse de notre environnement. Première dans l'histoire de l'événement : la deuxième journée de cette 13e édition est OUVERTE A TOUS et entièrement GRATUITE.

Deux jours, deux niveaux d'expertise, deux formats

A quelques semaines de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP21) à Paris (30 novembre - 11 décembre 2015), les enjeux liés à la transition écologique et énergétique n'ont jamais été autant discutés... Vous souhaitez participer ou apporter votre contribution au débat ? Voici le programme !

Mardi 25 août (sur invitation, réservé aux experts de la communication et du développement durable)

10h - 17h : Prenez place aux côtés de l'ACIDD'LAB, un groupe d'une quinzaine d'experts (intellectuels, universitaires, scientifiques) sur l'un des 5 ateliers de coproduction proposés ci-dessous :

  1. Quelles valeurs partagées ? Quels biens communs ? Comment se projeter positivement dans l’avenir ?
  2. Quels référentiels pour demain ? La place des mots, du langage ? Questions de génération ?
  3. Utopie, création, imagination ?
  4. Avec qui construire? Quels nouveaux partenariats ?
  5. Quelle gouvernance pour quels territoires ?

17h30 : Marché aux initiatives, l'occasion d'échanger avec les autres participants sur leurs projets en cours et à venir.

18h30 : Débat exceptionnel sur « L’art s’invite dans la COP21 », accompagné des projets artistiques engagés des artistes Yan Toma, Naziha Mestaoui et Laurent Tixador...  


Mercredi 26 août
(gratuit, ouvert à tous)

Cette deuxième journée est divisée en deux temps.

Une matinée « Communication et mobilisation pour la COP21 » pour mettre à jour ses connaissances sur ces deux sujets aujourd'hui centraux et primordiaux au travers notamment de trois tables rondes :

9h15 : Ouverture et présentation de SolutionsCOP21 par Gilles Berhault, président du Comité 21 et du Club France Développement durable

9h30 : Première table ronde "L’événement pour accélérer la collaboration multi-acteurs ?"

Assises de l’énergie, SolutionsCOP21 au Grand Palais, Business Summit (Unesco, mai), MED COP21 (Marseille, juin), Sommet des territoires (Lyon, juillet), Place to B (Gare du Nord, décembre)… Pendant, avant, après la COP21, les événements se multiplient. Organisés pour fédérer les énergies, confronter idées et visions, sont-ils complémentaires ou concurrentiels ? Quelle résonance avec les réseaux sociaux ?

En présence de :

(les personnalités annoncées suivies d'une * sont en attente de confirmation)

  • Bruno Léchevin, Président de l’ADEME*
  • Benoit Desveaux, Directeur général du Public Système Hopscotch
  • Aurélie Martzel, Directrice de la communication d’Éco-Emballages
  • Claire Roumet, Directrice du réseau Energy Cities
  • Modératrice : Yolaine de la Bigne, Fondatrice et rédactrice de direction chez Néoplanète*


10h15
: Deuxième table ronde "La COP21 sur internet…  de l’effet « like » sur les réseaux sociaux à la contribution ?"

La puissance des réseaux sociaux et d’Internet n’est plus à démontrer… De grandes campagnes de mobilisation mondiales y sont lancées régulièrement… Mais, au-delà de l’effet « like », les réseaux sociaux peuvent-ils être de véritables outils de changement des comportements ?

En présence de :

  • Marie-Christine Lanne, Directrice communication et des engagements sociétaux de Generali France
  • Anne Bringault, Coordination pour les ONG des activités sur la transition énergétique CLER et RAC
  • Anne-Sophie Novel, Fondatrice d'Ecolo Info et  Place to B
  • Modératrice : Delphine Masson, Rédactrice en chef ajointe chez Stratégies, chargée des hors-séries


11h45
: Troisième table ronde "Concertation et COP21"

Quelle participation des citoyens à une conférence mondiale pour le climat ? Qu’est-ce qui peut motiver des citoyens à s’y intéresser et participer ? Pourquoi monter une concertation avec 100 personnes dans 100 pays du monde (World Wide Views) ? Est-ce que le modèle de représentation a encore du sens, celui de l’ONU comme celui des territoires ? Les entreprises sont-elles légitimes pour participer ?

En présence de :

  • Philippe Peyrat, Directeur de la Fondation Engie*
  • Christophe Karlin, Expert concertation, SNCF Réseaux
  • Julie Chabaud, Directrice Agenda 21 et numérique, Département de la Gironde
  • Anne Walryck, Conseillère municipale déléguée auprès du maire de Bordeaux pour la coordination des politiques de la Ville sur le développement durable et les déplacements doux ; Vice-Présidente de Bordeaux Métropole, en charge du développement durable
  • Christian Leyrit, Président de la CNDP (Commission Nationale du Débat Public)
  • Modératrice : Béatrice Héraud , Rédactrice en chef adjointe de Novethic


Le temps de l'après-midi sera réservé à la présentation des propositions d'actions concrètes qui ont émergé lors des réflexions de la veille et des travaux permanents de l'ACIDD'Lab. Un moment d'échange et de partage auquel vous êtes invité à apporter vos contributions ou vos réactions.

 douves-514x385.jpg
La Halle des Douves dans le quartier des Capucins - Photo SB/Rue89 Bordeaux


Comme chaque année, le programme de l'édition 2015 de l'Université d'été de la communication pour le développement durable sera dense, passionnant et riche en enseignements. Pour la première fois, la deuxième journée de la manifestation est gratuite et ouverte à tous. Pourquoi s'en priver ? Parce que le réchauffement climatique est un problème qui nous concerne tous, venez donc contribuer à la réflexion engagée les 25 et 26 août 2015, à la Halle des Douves de Bordeaux.

Inscription à l'événement gratuite et obligatoire.

Plus d'infos sur www.communicationdeveloppementdurable.com

15/05/2015

Conférence sur le changement climatique à la Maison de l'Europe

A la veille de la conférence de Paris sur le climat (COP 21 en décembre prochain), la Maison de l'Europe nous invite à réfléchir et découvrir comment l'Europe peut jouer un rôle décisif dans la lutte contre le changement climatique.

Entrez dans le débat avec Carlos Manuel ALVES, maître de conférences au Centre de Recherche et de Documentation Européennes et Internationales de l'Université Montesquieu-Bordeaux IV. 

Premières pistes de réflexions à lire ici http://www.touteleurope.eu/les-politiques-europeennes/env...

Invitation 19 mai 2015.jpg


Rendez-vous mardi 19 mai à 19h à la Maison de l’Europe.

Inscription contact@europe-bordeaux.eu ou 05.24.57.05.00

30/04/2015

L’agriculture urbaine à Bordeaux

En ce début de printemps, plus de 150 personnes ont répondu à l'appel du collectif "Bordeaux en transition" pour participer à la projection-débat sur l'agriculture urbaine. Une soirée riche de nombreuses idées qui ont émergé pour cultiver en ville, créer du lien social et se reconnecter à la terre. Voici les quelques pistes et liens à connaître pour tout savoir de l'agriculture en ville à Bordeaux.

(Re)voir le film projeté ce soir là : Remuer la terre, c’est remuer les consciences réalisé par Eric Oriot, tourné pendant les Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité du 30 juin au 2 juillet 2014.


Remuer la terre, c'est remuer les consciences par Natureparif

 

Après la projection, plusieurs personnes ont présenté leurs actions ou projets, ce qui a permis d'ouvrir le débat sur la place de l'agriculture en ville. Avec, entre autres :

- L'Association place aux jardins propose de nombreux événements autour du jardinage en ville,

- AOC (Appellation d’origine Campus) entretient un jardin partagé pour les étudiants ouvert à toutes les bonnes volontés,

- Le jardin partagé de Karavane Bordelaise sur le campus de Carreire (anciennement Bordeaux 2) avec marode organisé,

- Etu’Récup, jeune ressourcerie du campus qui recycle le mobilier des étudiants quittant Bordeaux pour le proposer aux nouveaux arrivants,

- L’astragale et la fourmi,

- Guy de Saint Albin, l'apiculteur préféré de la Maison écocitoyenne où il intervient régulièrement dans le cadre du cycle de conférences "La vie api !",

- L'Association 'Pousse la campagne' qui soutient l'agriculture paysanne avec notamment la création d'une Ruche qui dit oui aux Chartrons,

- L'Ecosysteme Darwin où s'est monté une ferme urbaine où il reste de l’espace cultivable,

- CarrotCity informations sur l’agriculture urbaine et la page facebook: « agriculture urbaine »,

- Marie-Dominique Pivetaud et ses minis-potagers urbains que vous pouvez retrouver sur les marchés Nature et potager en ville,

- Le jardin l’ephémère à Bègles : jardin partagé et poulailler collectif,

- et pour finir, une superbe cartographie qui répertorie tous les lieux et jardins partagés de la métropole bordelaise http://reseauagricultureurbaine.net/. 

bordeaux-en-transition.jpg

Une soirée riche de liens avec quelques graines plantées qui devraient germer au fil des prochains mois !

02/04/2015

Et si vous adoptiez des poules ?

 

poules-bordeaux-metropole.jpgNos poubelles contiennent en moyenne 30% de déchets organiques. Pour réduire leur volume, et dans la foulée un traitement coûteux des déchets, Bordeaux métropole vous propose d’adopter une poule noire et une poule Sussex.

En se régalant d’épluchures et restes de repas, elles réduisent vraiment la quantité de déchets ménagers, et en échange, elles vous nourrissent à leur tour en pondant en moyenne un œuf par jour !

Bordeaux Métropole propose cette expérimentation dans le cadre de l’élaboration de son Programme local de prévention des déchets, qui vise à réduire la quantité d’ordures ménagères et assimilés de 7% d’ici 2016. La distribution de poules pondeuses se fait en partenariat avec 16 communes volontaires*.

 Si vous voulez rejoindre les familles d'adoption déjà inscrites, il y a quelques conditions à réunir pour accueillir vos futures colocataires !
- avoir un jardin avec un espace de 8 m² réservé aux gallinacées,
- leur bâtir un poulailler,
- les protéger et les nourrir,
- peser pendant au moins 1 mois les déchets que vous leur donnerez afin de mesurer l’impact de cette initiative.

A Bordeaux, l’opération concerne 7 foyers. Les 7 premières familles qui répondront aux critères pourront adopter 2 poules. Réponse
souhaité avant le 8 avril. Candidature à envoyer à faep@mairie-bordeaux.fr.

Nos lecteurs et visiteurs qui n'habitent pas Bordeaux, peuvent s’adresser à leur mairie si leur commune figure dans la liste ci-dessous.

* Ambès, Ambarès-et-Lagrave, Artigues-près-Bordeaux, Bègles, Blanquefort, Bordeaux, Bouliac, Carbon-Blanc, Cenon, Eysines, Le Bouscat, Le Taillan-Médoc, Lormont, Martignas-sur-Jalles, Mérignac, Saint-Aubin-de-Médoc, Talence et Villenave-d’Ornon

All the posts

 

Renseignements : par téléphone au 05 24 57 65 20, ou par courriel | Mentions légales