Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

03/10/2014

Projection du film Pollen, à la rencontre des pollinisateurs

pollen-film-disney.jpgNotre cycle de conférences autour des abeilles "La vie api !" continue avec la projection du film POLLEN, à l'auditorium de la bibliothèque Mériadeck.

Notre futur dépend d’une histoire d’amour étonnante entre les fleurs et les pollinisateurs, une faune composée d’abeilles, de papillons, d’oiseaux et de chauves-souris, qui permettent à toutes ces espèces de se reproduire.

Avec POLLEN, Louie Schwartzberg, réalisateur atypique et talentueux, a eu l’idée géniale de raconter cette interaction perpétuelle entre le monde végétal et le monde animal, l’infiniment petit qui grâce à des techniques que l’Homme ne sait toujours pas reproduire aujourd’hui, permet depuis des millénaires à l’humanité de se nourrir.

Plutôt que d’en faire un documentaire scientifique, l’équipe du film a choisi d’émerveiller, de surprendre, de proposer au spectateur un voyage extraordinaire au cœur des forêts du Panama ou du Mexique, dans la mer de Cortez au plus près des chauves-souris, ou encore en Amérique du Nord chez les colibris bagarreurs ou les papillons monarques.

Le film raconte les stratégies les plus incroyables des plantes pour disséminer leur pollen. Tirant partie des dernières avancées en matière de cinéma numérique, le film dresse un portrait magnifique de cette histoire d’amour entre les fleurs, les pollinisateurs et les hommes, avec des images et des séquences qui n’ont encore jamais été montrées sur le grand écran.

chave-souris-film-pollen.jpg

pollen2.jpg


Un grand moment d’émerveillement pour découvrir cette histoire méconnue et pourtant indispensable à la vie sur Terre.

Diffusion le mardi 7 octobre à 18h30 à la bibliothèque de Mériadeck
85 Cours Maréchal Juin, 33000 Bordeaux.

Entrée gratuite, durée du film 1h17.

11/08/2014

Les amis de la Maison écocitoyenne – La Recharge

LaRecharge.jpgLe 8 juillet dernier, en plein cœur de Bordeaux, ouvrait la première épicerie sans emballages de France.
Chacun d’entre nous jette 125 Kg d’emballages ménagers par an. C’est de ce constat que sont partis Jules Rivet et Guillaume de Sanderval pour développer leur concept.

Les clients – jusqu’alors très emballés – viennent avec leurs propres contenants pour acheter des produits locaux, souvent bio et en vrac. Vous avez oublié d’amener vos bocaux ? Aucun souci, vous pouvez en trouver à des prix tout à fait raisonnables. Pour les produits impossibles à déballer, comme les yaourts ou le lait, les pots et les bouteilles en verre seront consignés. Il suffit de les ramener après consommation, ils seront nettoyés avant d’être réutilisés.

On y trouve des produits divers et variés :

LaRechargeBIS.jpg

Pourquoi on adhère ? Trois raisons. D’abord parce que les deux jeunes hommes s’approvisionnent directement auprès de producteurs français. Ensuite, parce que le concept du « zéro-emballage jetable » permet de réduire nos déchets tout en nous proposant des produits de qualité à de petits prix. Enfin, dernière raison – et pas des moindres -, en achetant la juste quantité, on gaspille moins. Jules et Guillaume nous permettent de doser nos achats en fonction de nos besoins, envies et c’est vraiment super !

Pour plus d’infos, retrouvez La Recharge sur Facebook, Twitter (@LaRechargeBx) et sur leur site internet.

Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 20h, 38 Rue Sainte-Colombe à Bordeaux !

04/07/2014

Les amis de la Maison écocitoyenne – AMOS

AMOS.jpgL’association AMOS fête bientôt ses 20 ans, à la Maison écocitoyenne, ravie de participer à cette fête.
 
À l'occasion du mois de l’économie sociale et solidaire, conférences et fête seront au programme entre le 4 et le 9 novembre avec en fil directeur l'exposition de quelques œuvres de l’artiste-plasticienne Rustha Luna Pozzi-Escot. Hommage rendu à l’association puisque cette artiste rend grâce aux vêtements donnés gracieusement par AMOS.
 
AMOS association textile solidaire et écolo est avant tout une entreprise d’insertion qui emploie près de 26 salariés en insertion.
Elle collecte, trie, soigne et revend les vêtements dont vous ne voulez plus. En 2013, 235 tonnes de textiles ont ainsi été sauvées de la benne et réintroduites dans le circuit.
 
Une sixième boutique a ouvert récemment, cours de l’Argonne à Bordeaux, spécialisée dans le vintage. Nouveau défi pour les stylistes qui trient les vêtements par thématique et non plus seulement pour la qualité et l’état des pièces.

Vous pourrez retrouver une des dernières œuvres collaboratives de Rustha Luna Pozzi-Escot tout le mois de Septembre pour l’exposition « L’Archiduchesse ».
 
Plus d’informations : 05 24 57 65 20  (Maison écocitoyenne) ou 05 56 90 74 90 (AMOS).

20/06/2014

Le toit de la toute nouvelle Cité Municipale

Vendredi dernier, nous avons découvert la vue magnifique qu’offre le toit de la nouvelle Cité Municipale, située en face de l'Hôtel de Ville, à l'entrée du quartier Mériadeck. La Cité municipale remplace l'ancien immeuble de la Croix du Mail et abritera dès la rentrée, 850 agents de la Ville de Bordeaux.

Un toit qui joue un rôle majeur dans l’exemplarité recherchée de ce bâtiment ! En effet il est recouvert de pas moins de 850  panneaux photovoltaïques ou « modules » qui font le tour des 1 500 m2 du bâtiment. Il permet à la Cité municipale d’être un bâtiment exemplaire, unique en France, à énergie positive (BEPOS), puisqu’il produira plus d'énergie qu'il n'en consommera !

20140613_144452.jpg


Aujourd’hui, les travaux ne sont pas terminés mais on peut déjà dire qu’au moins 50% du chauffage (principale dépense en électricité) sera produit grâce aux panneaux photovoltaïques. L’ensemble des panneaux produit 300 000 watts d’électricité, pour assurer les besoin en énergie en toute saison, été comme hiver !

20140613_144441.jpgLes modules ont été disposés de manière à créer un jeu d’ombres qui permet, lorsqu’un panneau n’est pas sous la lumière directe du soleil, de propager ce qu’il perd dans les autres modules autour. Technique, certes. Mais efficace.
Il est important de préciser que la production énergétique est plus importante en été qu’en hiver à l’instar de la consommation électrique.

Les cellules composant les panneaux ont été fabriquées en France. C’est du « 100% made in France ». Chaque module a été testé sous les normes européennes, résistant et sécurisé : en cas d’incendie, une commande à l’entrée du bâtiment permet de les arrêter.

 

 


La Maison écocitoyenne vous livrera régulièrement les trésors cachés de ce bâtiment inédit à Bordeaux !

11/03/2014

100 œuvres d’art pour soutenir l’enfance handicapée !

En octobre dernier, la Maison écocitoyenne accueillait pour la première fois une vente aux enchères d’art contemporain. Cet événement inédit a réuni plus d’une centaine de personnes et a permis de récolter près de 10.000€ au profit de l'association APIMI et de ses projets pour l’amélioration de l’accueil des enfants handicapés en crèche.

En 2014, le partenariat entre la Maison écocitoyenne et la fondation APIMI Demain se poursuit avec une nouvelle expo-vente de 100 œuvres d’artistes professionnels ou amateurs. Peinture, photo, sculpture, de nombreux modes d’expression ont été utilisés par ces artistes généreux et solidaires qui mettent leur créativité au service de la petite enfance handicapée.

Affiche-APIMI-2014-web.jpg

L’argent récolté grâce à ces ventes permettra de concrétiser les projets d’APIMI : agrandissement de la crèche « Le Jardin d’Hortense » qui accueille 1/3 d’enfants handicapés et mise en place d’un centre de formation au handicap pour les professionnels de la petite enfance.

Vous aussi, vous pouvez participer à cet élan de solidarité ! Consultez dès aujourd’hui le catalogue des œuvres sur le site internet d’APIMI. Si vous avez un coup de cœur pour l’une de ces créations, vous pouvez proposer de l’acheter en cliquant sur le lien « Acheter / Nous contacter ».

> Exposition les 22 et 23/03 de 11h à 18h30
> Vente en ligne sur apimi.fr dès le 10 mars
> Retrait des œuvres achetées le 25/03 à 17h30

Renseignements apimiasso@orange.fr ou 05.56.67.87.06.

 

 

Renseignements : par téléphone au 05 24 57 65 20, ou par courriel | Mentions légales