Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

04/04/2014

Cannabis : menaces sur la santé. Les réponses des scientifiques.

Après « Architecture & DD », « Qualité de l’air » et « Transition énergétique », la Maison écocitoyenne lance un nouveau cycle de conférences « Science et Développement Durable », en partenariat avec l’Inserm dans le cadre de son 50ème anniversaire. Quatre conférences sont programmées pour l’année 2014.


L’objectif de chaque conférence est de mettre en lumière les apports concrets de la science à la transition environnementale et sociétale. Pour chaque thème, un chercheur présente les avancées scientifiques dans son domaine d’études face à un spécialiste travaillant sur le terrain (sociologue, psychiatre, agriculteur, industriel…).

AFFICHE-CYCLE-SCIENCE-DD-light.jpg


« Cannabis : menaces sur la santé. Les réponses des scientifiques. » C’est le thème choisi pour ouvrir ce cycle de conférences ce mardi 8 avril à l’Athénée Municipal.
 
L’addiction au cannabis concerne plus de 20 millions de personnes dans le monde et un peu plus d’un demi-million de personnes en France. Elle est devenue ces dernières années l’un des premiers motifs de consultation dans les centres spécialisés dans le soin des addictions. De plus, la consommation de cannabis concerne principalement une population particulièrement fragile aux effets néfastes de cette drogue : les 16-24 ans, dont 30% en consomment.


Pour débattre de ce sujet :

- le professeur Pier Vincenzo Piazza, directeur du Neurocentre Magendie de Bordeaux, centre Inserm multidisciplinaire consacré aux neurosciences. Il vient  de découvrir qu’une molécule produite par le cerveau, la prégnénolone, constitue un mécanisme naturel de défense contre les effets néfastes du cannabis chez l’animal. Cette découverte est un espoir pour la mise au point d’un médicament capable de lutter contre cette addiction. 

- le professeur Xavier Pommereau, psychiatre bordelais, spécialiste de l'adolescence en difficulté. Il est l'un des pionniers de la prévention du suicide chez les jeunes en France, et a ouvert il y a vingt ans la première unité hospitalière spécifiquement dédiée aux jeunes suicidaires. Il a également créé en 2000 une unité spécialisée dans la prise en charge des jeunes souffrant de troubles des conduites alimentaires (TCA). Le Pr Pommereau dirige aujourd’hui le Pôle Aquitain de l'adolescent au centre Abadie (CHU de Bordeaux).
 
Ce débat sera animé par Didier Dubrana, responsable de la communication à l’Inserm Aquitaine-Poitou-Charentes.


Mardi 8 avril de 20h à 22h à l’Athénée Municipal, Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux.
Entrée libre et gratuite sous réserve des places disponibles.

 

****************************************

Vous pouvez noter dès à présent les prochaines conférences :

- Pesticides / Alimentation : « Comment les polluants s’invitent dans les chaînes alimentaires ? Réponses épidémiologiques. » Jeudi 26 juin à 18h30 à la Maison écocitoyenne,

- Nutrition / Santé : « Rétablir les équilibres énergétiques ? Des pistes dans la lutte contre l’obésité. » Jeudi 18 septembre à 18h30 à l’Athénée Municipal,

- Ecotoxicologie : Entre écologie et toxicologie, prévenir les effets des pollutions pour une meilleure santé. Jeudi 6 novembre à 18h30 à la Maison écocitoyenne.

Commentaires

Il ne faut pas oublier que le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les jeunes... malheureusement, beaucoup de personnes "importantes" ne semblent pas s'en rendre compte, ou du moins préfèrent l'oublier.

En ce qui concerne le cannabis, j'avais lu que sa consommation pouvait entraîner de la schizophrénie chez certaines personnes... comme quoi, ce n'est pas une drogue aussi douce qu'on le dit.
Mais est-ce que les gouvernements lutteraient autant contre la drogue si ils en avaient le contrôle ? Je n'en suis pas vraiment sûr...

Écrit par : Pharm Expert | 25/04/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 

Renseignements : par téléphone au 05 24 57 65 20, ou par courriel | Mentions légales