Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un blog de bordeaux.fr

06/12/2013

Se passer de sa (2ème) voiture. Impossible n’est pas écomobile !

A l’heure où 30% des foyers français ont 2 véhicules alors que les voitures sont à l’arrêt 95% du temps et que la qualité de l’air se dégrade, nous avons choisi de nous interroger sur cette question brûlante : comment vivre à Bordeaux avec une seule voiture, voire aucune ?

De nombreuses solutions existent désormais pour se déplacer sans forcément posséder sa propre voiture. De la location entre particuliers à l’auto partage, des vélos aux voitures en libre service, quelles sont les alternatives écologiques et économiques à la possession d’un véhicule personnel ?

voiture-ou-bus.jpg


L’exposition Dans la famille écomobile... se termine le 15 décembre. Depuis le 17 septembre, vous avez été nombreux à venir découvrir les visages de Bordelais écomobiles, qu’ils se déplacent en roller, skateboard, triporteur, vélo-taxi, tram, Batcub…

Ces portraits sont accompagnés d’objets pour rendre la pratique plus agréable ou plus amusante. Et le tout est tout agrémenté de conseils pour que chaque Bordelais devienne un peu plus écomobile !
Au programme également, des ateliers pratiques pour se remettre au vélo, des quiz pour tester ses connaissances et le passage du diplôme du cycliste citoyen.

Nous ne pouvions tourner la page sans un temps d’échange ouvert à tous sur l’éco-mobilité. Comment vous la vivez ? Comment l’améliorer à Bordeaux ?

Débattons-en ensemble, autour de professionnels de l’écomobilité et d’usagers qui ont fait le choix de se passer de voiture. Venez témoigner, sortez vos calculettes et faites le bon choix pour 2014 !

Mercredi 11 décembre, 18h-19h30 à la Maison écocitoyenne.
Entrée libre.

Commentaires

En ce qui me concerne, lorsque je vivais à Nantes, j'ai vite abandonné la voiture étant donné que les places de parking gratuites sont quasiment introuvables en centre ville. Je ne sais pas si c'est très différent à Bordeaux, mais je trouve qu'une grande ville ou les voitures se font rares n'est vraiment pas désagréable. En région Parisienne, c'est autre chose malheureusement...

Écrit par : Marc | 30/04/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 

Renseignements : par téléphone au 05 24 57 65 20, ou par courriel | Mentions légales